LA MAIN NUE

DSC_5787_DxO-b.JPG

La Main Nue, c'est un duo guitare et voix.


Une simplicité apparente. Une mise à nu certaine. Une expression sans artifices. Cet univers sonore épuré met en lumière la voix chaude, touchante et puissante de Lola Martinez. La guitare profonde et inspirée de Germain Chaperon vient sublimer ce chant et permet à ce duo d’être au service de la musicalité, dans l’authenticité, l’émotion et la générosité.


La langue française, langue maternelle de ces deux compagnons est le point de départ de leur union. Ils décident ensemble d’explorer  l’oeuvre de poètes, écrivains ou interprètes qui ont su magnifier cette langue si riche. A travers les époques et les styles, ils puisent avec le coeur ce qui les touche le plus. L’amour, le vin et l’amitié. La fête, la joie et la lutte. La mort, la vie…


Se rendant acteurs de ce large répertoire, ils s’emploient à leur tour à l’exercice de l’écriture. Ils s’inspirent notamment de la tradition des chants populaires à travers le monde comme le chant à répondre, le chant à accumulation ou encore le chant à décompter. Mais pas que ! Leur amour de la poésie inspire également des chansons à texte, à écouter.


Pour eux s’inscrire dans cette ligne artistique de la musique traditionnelle est une façon d’être acteurs de la transmission des époques actuelles et passées à travers l’oralité. Une façon de raconter l’Histoire, des histoires à travers des vécus, des témoignages qui traversent le temps. Une façon de s’inscrire dans le patrimoine historique et culturelle de manière indépendante.


Le Flamenco est également une de ces expressions de la tradition populaire orale. Le texte chanté, qu’on appelle « letras » voyage  depuis des siècles dans la bouche de ses interprètes. Le sentiment et la passion sont au coeur de cet art et rendent ces témoignages de l’histoire vivant, incarnés.


La Main Nue, depuis des années touchée par ce « duende flamenco » s’en inspire largement pour créer ses arrangements, sa musicalité. Harmonies et compas flamencos sont des pièces maîtresses dans l’oeuvre originale qu’ils créent. Se retrouvent ainsi deux styles de musique populaire mettant en lumière leur analogie.
Voyageurs dans l’âme, amoureux de la découverte, ils aiment utiliser les nombreuses influences musicales glanés sur leur parcours pour proposer un répertoire où se mêlent et s’entrecroisent différentes cultures. La musique latine et flamenca qu’ils portent tous deux dans leur âme épouse dans une nouvelle alliance la chanson française.


Bienvenue dans l'univers sensible et coloré de La Main Nue.

LOLA MARTINEZ

DSC_5901_DxO-a.JPG

Originaire des Alpes, Lola Martinez chante depuis son plus jeune âge. La musique est pour elle une tradition familiale et ses premières scènes se font dans l'intimité des salons privés.
De culture pied-noire espagnole d'Algérie, son univers artistique est tout de suite marqué par la richesse de la mixité culturelle. Les sonorités flamencos et arabo-andalouses peuplent son imaginaire tandis que son chant se dirige naturellement vers la tradition française.
Sa curiosité et sa soif de découvrir d'autres cultures la feront rencontrer des musiciens inspirés par la musique tzigane d'Europe de l'Est avec qui elle commencera sa carrière de chanteuse en créant le sextet la Chorba de Raouf.

Ses fortes attaches familiales lui donneront également l'envie de créer un groupe de musique latine avec son père et son frère.
Son installation à Toulouse lui fait par la suite découvrir plus en profondeur la musique traditionnelle occitane pour laquelle elle développera un profond respect et un nouvel amour pour le chant collectif et les chants à danser.
Elle fit dans la capitale occitane une formation de chef de chœur pour pouvoir à son tour encadrer des groupes vocaux, transmettre des chants de manière ludique et efficace et créer ses propres arrangements. Avec l'envie de multiplier les rendez-vous chantés et ainsi participer au regain de la culture orale.
Pour enrichir sa pratique, elle suivra la formation de "Passeurs de Chant en Musiques traditionnelles" avec Emmanuel Pesnot.
Personnalité vocale atypique, elle possède dans la voix, à la fois une grande puissance et une sincère fragilité. Elle explora ses capacités vocales avec différents coachs pour pérenniser un geste vocal sain qui puisse soutenir tout le panel de sentiments qu'elle partage généreusement dans son chant.
Avec la Main Nue, elle trouve enfin un champ d'expression pour son identité artistique riche et variée qui cherche toujours à grandir et à se renouveler.
 

GERMAIN CHAPERON

DSC_5592_DxO-a.jpg

Dés l’enfance, Germain Chaperon débute son apprentissage musical par la découverte du piano. Il sera ensuite très vite attiré par le son des cordes et en autodidacte il apprendra le jeu complexe de la guitare et de la mandoline.
Son adolescence à Montpellier sera pour lui une rencontre révélatrice avec la rumba gitane qui ne le quittera plus.
Curieux et inspiré, il fait de nombreux voyages toujours guidé par cette soif de rencontres musicales et cette passion pour l’authenticité des musiques traditionnelles du monde entier.
Il parcourt l’Europe d’Est en Ouest et se rend jusqu’en Inde traversant les terres orientales de la Turquie, de l’Iran et du Pakistan.
En Amérique du sud, il rentre en contact avec le tango Argentin, le « son jarocho » mexicain, et les autres styles du continent.

Fasciné par les musiques du voyage, il abordera tour à tour la musique tzigane et le jazz manouche.
Toujours dans la recherche, il suivra de nombreuses formations et cours, mettant sa pratique en constante évolution.

Mais son amour pour le Flamenco le poussera à étudier en profondeur cet art rigoureux et l’amènera régulièrement en terre andalouse, berceau de ce bijou.

Il a monté plusieurs groupes et participé à de nombreuses collaborations musicales, notamment avec Maura Guererera et ses chants siciliens, Thomas Kretzschmar, violoniste virtuose de la musique tzigane et manouche, il est un membre fondateur du projet Piel Canela, septet revisitant les musiques de l’Espagne à l’Amérique du Sud.
Sa musique est au service du spectacle vivant, au sein de groupes festifs ou plus intimistes, passant même par le théâtre et le cirque.

Avec La Main Nue, il met sa guitare au service d’une expression originale où s'expriment toutes ces influences, une guitare à l'accent métissé et chaleureux…